©2019 by Jean-Christophe LABORIE. Sasu ECAMO

COMMUNICATION

Retour 

C’est le Maître d’Ouvrage qui définit le périmètre d’intervention de la Maîtrise d'Œuvre.

Néanmoins, la compétence principale du Maître d’Œuvre est de savoir gérer un projet dans son entièreté et selon une typologie de missions définies avec le Maître d'Ouvrage.

Il est donc important de définir au début :

  • un cahier des charges et besoins comme point de départ.

  • le montant des honoraires du maître d’œuvre sur la base d'un contrat,

  • les caractéristiques du projet de travaux,

  • l’enveloppe budgétaire maximale dédiée à la réalisation des travaux,

  • le calendrier de la réalisation pour la mission du Maître d’Œuvre (et non des travaux),

  • les conditions suspensives (en cas de refus de permis de construire ou de prêt bancaire, par exemple).

Un contrat déterminant la mission, partielle ou totale, rédigé entre le Maître d'Ouvrage et le Maître d’Œuvre déterminant les engagements de chacun. La vigilance est indispensable lors de la signature du contrat de Maîtrise d’Œuvre car il constitue un document de référence pour une bonne réalisation dans de bonnes conditions entre les parties.

Comme pour le Maître d'Ouvrage Maître d'Œuvre à également des engagements envers son client. Il est notamment responsable :

  • de veiller à ce que les travaux soient réalisés dans les « règles de l'art »

  • de la conception du projet selon les besoins des utilisateurs,

  • des choix techniques opérés,

  • de la vérification des compétences, de la solvabilité et des assurances des sous-traitants,

  • du chiffrage global des travaux,

  • de la coordination des travaux,

  • de la réception de l'ouvrage.

Retour